La recherche biologique à Bliesgau


Conformément aux directives de l'UNESCO, les réserves de biosphère ont également l'obligation d'assurer le suivi ou « Monitoring ». Le terme Monitoring implique le recensement, l'observation et la surveillance systématique des espèces animales et végétales pour ce qui est du monitoring biologique par exemple.
Il ne s'agit pas ici d'un recensement unique, mais plutôt d'études régulières visant à déterminer les changements de fréquence par exemple.
Les changements constatés dans la composition des espèces et des communautés peuvent être déterminés et évalués à l'aide des données recueillies dans le cadre d'études antérieures.Les réserves de biosphère souhaitent également obtenir une implication de la population dans le maximum de domaines, afin de promouvoir l'identification de la population à sa « réserve de biosphère », à sa terre natale.
Outre les espèces déjà recensées dans le cadre de la protection officielle et bénévole de la nature, des espèces dites « espèces de campagne » ont été identifiées au printemps lors d'un atelier avec des experts de la Sarre. Il s'agit ici d'espèces qui sont facilement identifiables, même pour les profanes, et dont le risque de confusion avec d'autres espèces est très faible.
En 2012, il a été décidé d'attirer l'attention sur ces espèces à travers des campagnes médiatiques, et la population a été invitée à signaler toute détection de ces espèces à l'association intercommunale pour la protection de la biosphère (Biosphärenzweckverband) de manière à obtenir ainsi une meilleure vision d'ensemble de la répartition de ces espèces dans la Réserve de biosphère de Bliesgau. Pour chacune des espèces sélectionnées, il y a eu des signalements de la population et les signalements sont encore recueillis à ce jour (même pour les années précédentes). Les interlocuteurs pour déposer les signalements sont indiqués dans les liens correspondants aux espèces, ou il suffit d'utiliser le lien suivant pour inscrire directement l'espèce détectée sur la carte. http://issgeo.org/ingrid-portal/portal/artenfinder.psml
Vous pouvez également vous enregistrer sous « Account » via le lien « Artenfinder » (recherche d'espèces) et y effectuer vos signalements. Sous http://issgeo.org/ingrid-portal/portal/artensteckbrief.psml, vous trouverez une liste des espèces que vous pouvez signaler ainsi que des informations sur ces différentes espèces (la liste des espèces à signaler va s'agrandir au fil du temps).

Le projet a été lancé à l'automne avec la mégachile des murailles. C'est seulement en 2011 que cette espèce a été découverte à Bliesgau. Le seul autre endroit où on la retrouve en Allemagne est dans le Land du Bade-Wurtemberg. Seuls les experts dans le domaine réussissent malheureusement à la distinguer des autres espèces similaires d'abeilles sauvages. Ces espèces se caractérisent surtout par leurs nids uniques en leur genre, qu'elles bâtissent sur des murs en pierres ensoleillés. Ainsi, d'autres signalements de la présence de cette espèce ont certes été fournis, mais les nids n'ont pas été retrouvés.  En raison de ses vieilles carrières abandonnées et de ses murs en pierres sèches, il est certain que la région de Bliesgau reste un site idéal pour ces espèces d'abeilles.
Vous trouverez des images de l'abeille et surtout des nids >>icii


Impossible de confondre le mâle du lézard des souches avec d'autres espèces de lézards à Bliesgau en raison de sa coloration verte en période de reproduction et c'est ainsi que cette espèce a été signalée en 2012, principalement dans les zones urbaines. A Bliesgau, l'espèce habite principalement les pelouses calciphiles semi-sèches des anciens coteaux, mais aussi les jardins de devant et les cimetières dans les zones urbaines, où elle trouve aussi bien des lieux de cachette que des lieux pour faire le plein de soleil.
Vous trouverez de plus amples informations sur cette espèce >> ici

C'est surtout en mai qu'on entend le son des grillons dans les prairies maigres de fauche, et avec un peu de chance, il est également possible d'observer un insecte, lorsque celui-ci quitte son terrier pour chercher de la nourriture ou une partenaire.
Vous trouverez de plus amples informations sur l'espèce >> ici

 
zaun_grille
Lézard des souches mâlee                                         Grillon champêtre                                                


Le lucane cerf-volant (insecte de l'année 2) peut surtout être observé dans les forêts riches en bois mort. Selon les premières évaluations du projet conjoint de SaarForst(services forestiers), BUND(association de protection de la nature et de l’environnement), NABU(association de protection de la nature)et du Centre pour la bio documentation ZfB (Zentrum für Biodokumentation) (parues dans le magazine Umweltmagazin Saar 3/2012 (http://www.bund-saar.de/fileadmin/bundgruppen/bcmslvsaar/LV_Saar/Umweltmagazin/umags_03_2012/7.pdf)), les communes de Kleinblittersdorf, Gersheim, Mandelbachtal et Blieskastel n'ont guère fait de signalement. Peut-être que les habitants de ces communes n'ont seulement pas encore vérifié ?
>> Vous trouverez des informations et des liens sur le lucane cerf-volant ici

La sauterelle à sabre est une espèce de sauterelle qu'on retrouve principalement et en nombre importantsur les pelouses calciphiles semi-sèches à Bliesgau. Elle atteint à peu près la taille de la grande sauterelle verte, mais est plus imposante.
>> Vous trouverez de plus amples informations sur l'espèce ici

L'écaille chinée fait partie des espèces de papillons diurnes dont la population s'est considérablement accrue au cours des dernières années, ce qui a été confirmé par le nombre élevé de signalements de la population. Cependant, cette espèce n'a pas été signalée à Mandelbachtal et à Gersheim. Peut-être avez-vous déjà aperçu l'espèce dans ces villes ou ailleurs.
>> Vous trouverez une image et des informations complémentaires sur l'écaille chinée ici

Certaines personnes ont sûrement été surprises d'apprendre que la mante religieuse a été aperçue à Bliesgau, alors qu'on la rencontre plus souvent dans les pays du sud lors de nos vacances. Mais le réchauffement climatique est justement ce qui justifie la présence de cette espèce à Bliesgau. Le seul problème : Avec sa coloration verte ou brune et l'attente souvent statique d'une proie, elle n'est pas du tout facile à détecter. Néanmoins, des habitants de Bliesgau affirment avoir aperçu l'espèce dont ils ont même souvent pris une photo. Vous trouverez de plus amples informations sur l'espèce >>ici

Le leste brun est une espèce de libellule plutôt inhabituelle. Les imagos (insecte adulte) hibernent et peuvent même être observés à des températures modérées en hiver. Cependant, elle est très discrète et peut donc souvent passer inaperçu, et on ne sait pas grand-chose des sites qu’elle choisit pour hiberner.
>> Vous trouverez de plus amples informations sur le leste brun ici

Un autre gagnant du changement climatique est le xylocope violet. On peut observer les insectes adultes pendant quasiment toute l'année. L'association BUND Saar invite par conséquent la population à lui signaler toute présence de cette espèce : vous trouverez de plus amples informations ici :  http://www.bund-saar.de/fileadmin/bundgruppen/bcmslvsaar/LV_Saar/Umweltmagazin/umags_03_2012/21.pdf                        


flagge_mantis
écaille chinée                                                              mante religieuse